Et oui, cela fait plus d'un mois que je n'ai rien plublié mais j'ai, enfin, appris à prendre mon temps et profiter de ces petits moments de bonheur parfois trop courts.

Arrêter de courir pour prendre le temps de découvrir de nouveaux univers, de nouveaux horizons et de nouveaux visages.

Durant ce mois passé, j'ai voyagé ...

Tout d'abord, je reviens d'ici

Desktop1

Nous avons profité de formidables vacances en famille, vivement les prochaines...

J'ai aussi voyagé sur la blogospère où j'ai découvert plus d'une trentaine de nouveaux blogs. Comme je ne peux pas les citer tous, je les ajouterai progressivement à ma liste de préférés. J'ai aussi pris le temps de vous laisser des petits messages pour vous dire que je ne vous oublie pas.

J'ai également croisé de nouveaux visages. Passant par Pornichet, j'ai pu, enfin, rencontrer l'adorable Muguette et son accueillant époux dans sa magnifique boutique sur la place du marché.

P1030938

P1030939

Encore merci pour ton accueil et tes cadeaux qui ornent désormais ma maison. Je ne vous donnerai qu'un conseil, courrez-y vite !

J'ai pris le temps de faire quelques vide-greniers qui se trouvaient sur ma route. Je ne vous montre pas tout car je vous réserve des Avant/Après pour les journées plus fraîches qui se profilent.

IMAGES INTERNET

Rentrant doucement dans notre doux foyer, j'ai eu la joie de découvrir que Patricia m'avait envoyé un colis aux couleurs de l'Italie. 

P1030951

Merci Patricia pour tous tes présents qui me ravissent, j'aime tant le citron qui me rappelle la Sicile. La lavande parfume déjà le linge de maison.

Cet été, j'ai pris le temps d'aller voir ailleurs, alors aucune créa n'est sortie de l'atelier. Sauf, un marque-page pour ma grande fille

Desktop2

Merci à Catherine pour le transfert.

Après tout ce temps, j'ai décidé de me remettre au travail et voici l'établi qui m'appelle pour finir mes encours

P1030952

Houlala, quelle pagaille ! Il va falloir s'y remettre, finies les vacances !

Pour vous dire à quel point je suis heureuse de vous retrouver je vous offre ceci

Il est l'or

Mais quelle bavarde, je fais. Je suis incorrigible ! Merci de m'avoir lu jusqu'au bout. Promis, je tâcherai de faire plus court la prochaine fois.

Je vous réserve une surprise, la semaine prochaine !

A très bientôt, douce soirée.

Nat.